Liste des contributeurs

  1. Chercheurs :
  • BERTHOMIERE William est géographe, directeur de recherche au CNRS et membre du laboratoire Passages (UMR 5319 – Maison des Suds Pessac). Appuyées sur la notion de migrant−acteur, ses recherches mettent en lumière des modes d’ancrages et des modalités d’appartenances révélatrices de manière de faire société dans un monde inscrit dans le processus de globalisation. Dans une perspective plus phénoménologique, ces travaux interrogent les dimensions spatiales de la présence. Une large part de son activité scientifique est également consacrée à une réflexion méthodologique sur l’usage et la place de l’image (fixe ou animée) dans la recherche en SHS.
  • CREPET Juliette est Docteure en Sciences de l’Information et de la Communication. Elle a soutenu sa thèse intitulée « Les écrans dans la ville » en 2016, à l’Université Paris III Sorbonne-Nouvelle, sous la direction de François Jost. 
  • CUVELIER Laurent est doctorant au Centre d’histoire de Sciences-po (CHSP). Sa thèse en cours est dirigée par Stéphane Van Damme (EUI) et Antoine Lilti (EHESS) et s’intitule « Capitale de l’écrit. Inscriptions affichées et culture visuelle dans le Paris des Lumières ». Il est actuellement ATER à l’université de Caen-Normandie.
  • HOMMELEN Ruth est historienne de l’art, de l’architecture et de la photographie ; elle a fait ses études à université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Actuellement, elle est doctorante à la KU Leuven et chargée de cours à l’école supérieure d’art LUCA et à Sint Lucas Anvers. Sa thèse porte sur l’architecture lumineuse pendant l’entre-deux-guerres (The Nightside of Modernity. Light Architecture and Metropolitan Culture during the Interwar Period), sujet auquel elle a déjà consacré plusieurs publications.
  • LE GALLIC Stéphanie est maître de conférences à l’université Bordeaux-Montaigne. Elle a soutenu sa thèse « Les Messages de lumière. La publicité lumineuse à Paris, Londres et New York de la fin du XIXesiècle à nos jours » (sous la dir. du Pr. P. Griset) à l’université Paris-Sorbonne en 2014. Elle travaille actuellement sur l’histoire du paysage urbain au 19e siècle.
  • MORELON Claire est post-doctorante à l’Université de Padoue (Italie). Sa thèse portait sur la ville de Prague pendant la Première Guerre mondiale. Elle s’intéresse aux interactions entre guerre et cultures sensorielles et a récemment  publié “Sounds of Loss: Church Bells, Place, and Time in the Habsburg Empire during the First World War”, Past and Present, no 244 (August 2019), 195-234.
  • PICARD Julie est maître de conférences en géographie à l’Université de Bordeaux (ESPE d’Aquitaine) et membre du laboratoire Passages (UMR 5319 – Maison des Suds Pessac). Ses recherches portent sur les processus de reterritorialisation urbaine des migrants subsahariens (Le Caire, Toulouse), observés au prisme du religieux et/ou du commerce, et à l’origine de recompositions discrètes des villes et des sociétés d’accueil. 
  • VALADE Pauline est agrégée et docteure en Histoire Moderne. Sa thèse, intitulée Réjouissances monarchiques et joie publique à Paris au XVIIIème siècle. Approbation et interrogation du pouvoir politique par l’émotion (1715-1789), sera publiée chez Champ Vallon à la fin de l’année 2020. Elle a publié sur ce sujet plusieurs articles et contributions, en France et à l’étranger. 

2- Étudiants en master :

  • AROZTEGUI Elena est inscrite en Master 2 Histoire « Développement, innovation, environnement » sous la direction du Pr. C. Bouneau (2018-1019). Son sujet de recherche porte sur les trajectoires d’innovation au sein des vignobles de la dynastie Lurton.
  • BARRY Thierno est titulaire d’un master en histoire des relations internationales et stratégiques à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, et actuellement en Master 2 Développement, Innovation et Environnement à l’université Bordeaux-Montaigne (2019-2020). Son sujet de mémoire porte sur la coopération française au Sénégal face au défi chinois de 1971 à 2012 sous la direction du Pr. Alexandre Fernandez
  • BONAURE Carole est étudiante en deuxième année de master histoire recherche à l’Université Bordeaux-Montaigne (2019-2020). Elle suit le parcours Développement Innovation Environnement. Son sujet de recherche porte sur l’histoire de l’économie culturelle du Pin Galant, du Mérignac Ciné et du Krakatoa à Mérignac à partir de 1982 à 1999, sous la direction de Christophe BOUNEAU et de Maxime de PERSON.
  • BRUNI Enzo est étudiant en seconde année de Master recherche en histoire contemporaine (2018-1019), et réalise un mémoire sur les faits divers et leurs adaptations par le cinéma français depuis 1960 jusqu’à nos jours, sous la direction de Christophe Bouneau.
  • COHEN Ludovic est étudiant en Master Recherche d’histoire contemporaine dans le parcours « Développement, innovation et environnement » (2018-1019). Il réalise son mémoire intitulé  :  «  La perception des énergies renouvelables (EnR) par les Aquitains depuis les années 1980  » sous la direction de Monsieur Christophe BOUNEAU. 
  • DECEUNINCK Rens est étudiant en Master 2 Développement Innovation Environnement (2018-1019) ; il réalise son mémoire sous la direction du Pr. C. Bouneau, sur le sujet « La trajectoire de l’électrification du Congo (actuelle République Démocratique du Congo) depuis les années 1920 : enjeux rétrospectifs et prospectifs ».
  • ENTOR Nicolas est inscrit en Master 2 DIE (Développement, Innovations et Environnement) (2018-1019) et son mémoire porte sur les innovations aéronautiques dans l’aviation de la Seconde Guerre mondiale sur le front Méditerranéen.
  • FRANCOUT Alexis est étudiant en deuxième année de master d’Histoire contemporaine à l’université Bordeaux-Montaigne (2019-2020)sous la direction de M. Christophe Bouneau. Le sujet de son mémoire Prolonger l’histoire de l’humanité par l’application territoriale d’un paradigme nouveau : la décroissance porte sur l’étude d’une trajectoire alternative de développement dans ses aspects théoriques et concrets dans une perspective d’approche par le territoire.
  • GÉRARDIN Gabriel est en Master 2 « Développement, innovation et environnement » à l’Université Bordeaux-Montaigne (2018-1019). Son mémoire de master porte sur « Le rôle des économistes dans le développement de la Commission européenne depuis 1957 ».
  • GINESTIE Mathieu est étudiant en histoire contemporaine à l’Université Bordeaux-Montaigne (2018-1019). Mon mémoire de master s’intitule : « Les trajectoires d’innovation de la marine italienne (1870-1940) sous la direction du Professeur Christophe Bouneau.
  • GUILLEM Geoffrey est actuellement étudiant en Master 2 de recherche en histoire contemporaine dans l’option « Développement, innovation et environnement », à l’université Bordeaux-Montaigne (2018-1019). Son projet de recherche s’intitule « La cybersécurité, un enjeu essentiel du XXIe siècle. La trajectoire politique et d’innovation de la France. » et est réalisé sous la direction du professeur Christophe Bouneau.
  • HOSTEIN Anne : Actuellement en deuxième année de master recherche parcours “Développement Innovation et Environnement” à l’université Bordeaux Montaigne (2019-2020), elle réalise un mémoire sous la direction de M. Nicolas Champ. Son sujet porte sur le retour au foyer et la réinsertion des anciens combattants dans la société girondine. Il s’agit d’évaluer l’empreinte de la Première Guerre mondiale dans la sphère intime et publique, là où le conflit continue longtemps d’agir sur les comportements, les représentations et les mentalités de ceux qui l’ont vécu. 
  • HUET Vincent est étudiant en Histoire Contemporaine à l’Université Bordeaux-Montaigne où il réalise des recherches sur le développement de la mitrailleuse sous l’intitulé « Trajectoire d’innovation et compétition internationale dans le développement de la mitrailleuse du milieu xixesiècle à 1914 ». Ses travaux sont sous la direction du professeur Christophe Bouneau, dans le parcours de Master « Développement, Innovation et Environnement » (2018-1019).
  • LARGE Mathias est étudiant en Master 2,  histoire contemporaine, mention « développement, innovation et environnement » sous la direction du Pr. C. Bouneau (2018-1019). Son sujet d’étude porte sur l’histoire économique du football français professionnel de 1968 à 2016.
  • JERONVILLE  Davely est étudiant en Master 2 Histoire des Monde Modernes et Contemporains parcours « Développement Innovation Environnement du XVIème au XXIème siècle » (2019-2020). L’étudiant rédige un mémoire sur l’insertion des régions ultrapériphériques françaises au sein de la construction européenne depuis les années 1970, sous la direction de Christophe Bouneau.  
  • LÉTANG Rémy est étudiant en master 2, Histoire des Mondes Modernes et Contemporains parcours « Développement Innovation Environnement » sous la direction de M. Christophe Bouneau (2018-1019). Ses travaux portent sur « La place de l’industrie vidéoludique en France des années 1980 à nos jours ». Conférencier à l’Université Bordeaux Montaigne pour le label Montaigne in Game, il est également doubleur de voix et chroniqueur chez Radio Campus Bordeaux 88.1 tous les mardis soir dans l’émission « Suite 881 ».
  • MOSNIER Adrian est actuellement en deuxième année de master recherche intitulé : Développement Innovation et Environnement sous la direction de Monsieur le Professeur Christophe Bouneau (2019-2020).  Son sujet de recherche est le suivant : « Les médias européens et les campagnes électorales européennes depuis 1979 : le cas d’Euronews ». Le sujet de son billet de recherche présenté dans le cadre du cours dispensé par Madame C. Le Mao est : « La sécurisation des blockhaus de la plage de Tarnos ».
  • PEIFER Melissa est étudiante en Master 2 (2019-2020) en histoire contemporaine, parcours Développement, Innovation et Environnement. Elle travaille sur l’agriculture française dans la mondialisation à travers ses représentations audiovisuelles, de 1947 à nos jours, sous la direction du Pr Corinne Marache.
  • TEYCHON Baptiste est étudiant en deuxième année de master recherche en histoire « du développement, de l’innovation et de l’environnement » (2018-1019). Il travaille, sous la direction du Pr. C. Bouneau , sur le développement de l’Amérique Latine, plus précisément sur le rôle des dynamiques géopolitiques et géoéconomiques dans le développement et la transformation du continent de 1950 à 2015.
  • THOMAS Félix est étudiant en deuxième année de master d’Histoire contemporaine à l’université Bordeaux-Montaigne (2019-2020), le sujet de son mémoire porte sur la trajectoire de l’économie du dopage dans l’athlétisme depuis 1984, sous la direction de Christophe Bouneau.

Pour une histoire du paysage urbain du XVIe siècle à nos jours